Quand tout n'est que CHAOS dans ta vie de maman

Rappelle-toi, ce petit bébé minuscule et mouillé que tu as touché pour la première fois et que tu as aimé inconditionnellement, avant même d’avoir entendu sa voix…


Regarde! Il est là devant toi… Vêtu de ce que l’on peut se choisir « tout seul » comme vêtements à deux ans, des moustaches de lait autour de la bouche, cette bouche qui pousse des hurlements d’ours en colère, ce petit corps qui se roule par terre, des cheveux pleins de nœuds et des dents sales, parce que ce matin c’était juste « non » (Je connais ça déjà alors qu'il n'a que 18 mois). Regarde, regarde ses yeux, aux travers des larmes et des éclairs qu’il t’envoie.


Quand tout n’est que chaos. Que les cris, les pleurs, les larmes, les jouets, le linge et la vaisselle se répondent en écho. Que tu peines à respirer, que tu sens que tu pourrais exploser.


Regarde-toi dans un miroir, respire et pense à ceci:

C’est éphémère. Cela ne durera pas. Tout passe. Et tout peut basculer à tout instant. Tu pourrais en une minute ne plus jamais entendre de cris, de larmes et de pleurs (ou peut-être juste les tiens). Ne plus jamais voir de jouets partout dans ta maison. Il suffit d’un accident. Il suffit d’une minute. Je ne suis pas pessimiste. Je suis réaliste. La vie est éphémère, loin d’être acquise. La vie est un cadeau, même au milieu du chaos.

Il est là ton bébé. Prends-le dans tes bras, dis-lui que tu es là. Il a besoin juste de ça.


La prochaine fois que tu as envie de hurler, de pleurer, recul de quelques pas, inspire, expire et observe. Cette vie qui bouillonne en ce petit être si parfait dans son unicité, écoute ses cris de liberté, ses hurlements d’indépendance, son besoin sauvage de rassurance, son envie viscérale de TOI, de te sentir prêt de lui, connecté, lui rappelant inconsciemment la fusion que vous avez connue 9 mois durant.


Quand tu t’apprêtes à crier, à ordonner, à exiger, retiens-toi, respire, et pense à une chose:

Qu’est-ce que je veux qu’il apprenne? L’obéissance à plus fort que soi? La soumission? Ou la liberté d’être, de penser et l’importance de coopérer?

Le soir, quand tout est paisible, rangé et que tout le monde dort à poings fermés, n’oublie pas que ce calme, cet ordre peuvent devenir ton quotidien, n’importe quand ou très bientôt. Alors fais-toi un thé, bois le chaud, et va l'embrasser (ou les) encore et encore, respirer leur odeur de petite ange, cette odeur unique.


Tu es une championne. Ce que tu accomplis chaque jour impacte l’avenir. Nous adultes avons un rôle essentiel, primordial, dans le devenir du monde. Ce n’est pas un poids immense sur nos épaules! Non! Mais plutôt une formidable opportunité de le changer ce monde, de propager de l’amour, de la bienveillance et d’accompagner pas à pas les humains du futur.

C’est une mission de haute importance: autorise-toi le temps de souffler pour mieux revenir, ré-apprends à t’amuser, à savourer le temps présent, laisse-toi guider, ils savent comment faire.

Voilà ce que j'ai à te dire...


Bon samedi, ma championne <3



23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout